Allergie

Avec l’arrivée du printemps, beaucoup d’entre nous (en particulier les enfants) sont sensibles aux pollens de graminées, d’herbacées et d’arbres.

Ces pollens constituent des allergènes, souvent à l’origine de la rhinite allergique, aussi appelée « rhume des foins ».

L’allergie aux pollens concerne 10 à 20% de la population. Ce type d’allergie a doublé en 10 ans ; en cause sans doute l’influence de divers agents polluants mais aussi nos comportements alimentaires.

Le « rhume des foins » ou rhinite allergique se caractérise par trois symptômes associés :

  • Eternuements en salves

  • Ecoulement nasal clair bilatéral souvent abondant

  • Obstruction nasale

On pourra aussi retrouver des picotements au niveau du nez ou des maux de tête mais en général la fièvre n’est pas présente.

La rhinite allergique est due à une inflammation de la muqueuse nasale en réponse à l’exposition à un allergène, qui dans le cas du « rhume des foins » correspond aux pollens.

Pour le traitement de la rhinite allergique, l’utilisation de médicaments antihistaminiques par voie orale permettront de réduire les symptômes. Des lavages de nez (pour éliminer les allergènes) et l’utilisation de solutions nasales (antihistaminique ou corticoïde) seront un complément efficace.

Souvent associé à la rhinite allergique, la conjonctivite allergique se manifeste par un larmoiement, une rougeur conjonctivale, une irritation et éventuellement un gonflement des paupières. Les antihistaminiques par voie orale pourront aussi être utilisés ainsi que des collyres antiallergiques.

Une prise en charge précoce et optimale des manifestations allergiques est importante pour éviter que n’apparaissent parfois des symptômes respiratoires asthmatiformes ou cutanés à caractère eczémateux.

Conseils :

  • Fermer les fenêtres pendant la journée

  • Eviter de faire sécher le linge à l’extérieur

  • Se laver fréquemment les cheveux

  • En cas de conjonctivite allergique : traiter les deux yeux et éviter de les frotter, retirer les lentilles de contact pendant le traitement

  • Procéder à une éviction des allergènes

Lien utile :

Pour mieux vous informer des risques allergiques, n’hésitez pas à consulter les bulletins allergo-polliniques sur le site http://www.pollens.fr/

Pour plus d’informations et des conseils concernant votre alimentation, n’hésitez pas à venir nous rencontrer !


 


 

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?